Comment améliorer la qualité de vie au travail des collaborateurs ?

1.Qu’est-ce que la qualité de vie au travail ?

1.1. Qualité de vie au travail : définition

L’Anact (l’agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail) apporte une définition de la qualité de vie au travail, communément appelée QVT. Elle se définit comme ”une démarche visant à combiner performance et bien-être des salariés.” Si la QVT s’inscrit comme une démarche, elle n’est donc pas innée. Il existe différents leviers pour améliorer le bien-être au travail des collaborateurs au sein de l’entreprise.

Certains indicateurs d’une bonne qualité de vie au travail s’expriment naturellement au sein de votre entreprise. Par exemple, une bonne ambiance de travail ou un fort esprit d’équipe sont des marqueurs d’une QVT réussie. D’autres, comme la fierté d’appartenance à l’entreprise ou les besoins de reconnaissance, seront plus difficiles à évaluer et nécessitent de mettre en place diagnostic QVT et plans d’actions correspondants.

1.2. Exemples d’actions qualité de vie au travail

 

 

 

 

 

 

La qualité de vie au travail ne peut pas se définir par un seul élément. Chez Bloom atWork, nous avons réalisé une pyramide du bien-être au travail.

Besoins primaires

En bas de la pyramide se trouvent les besoins primaires. L’ambiance générale ou encore les espaces et conditions de travail sont des conditions sine qua non d’une bonne démarche QVT. Attention cependant à ne pas tomber dans le cliché de l’entreprise où « il fait bon travailler car il y a un super baby foot et une terrasse avec des palmiers ». Si des espaces de travail agréables sont un prérequis à une bonne QVT, tout miser sur la déco des bureaux entraîne un bien-être au travail superficiel seulement. Il est indispensable de considérer la QVT comme un sujet de fond, et pas seulement de forme. Surtout si vous souhaitez améliorer durablement l’épanouissement et l’engagement des collaborateurs.

Besoins Sociaux

Le second niveau de la pyramide du bien-être au travail évoque les besoins sociaux des collaborateurs. L’esprit d’équipe peut passer par des team buildings, afin de souder les collaborateurs. La relation avec le manager peut être améliorée grâce à des échanges réguliers et une certaine transparence. Enfin, le feedback en entreprise est également essentiel pour avoir un avis régulier sur votre travail, vos missions, ce qui va bien et ce qui fonctionne moins.

Développement personnel

Viennent ensuite les besoins de développement personnel en entreprise. En effet, lorsque vous travaillez dans une entreprise, vous voulez vous investir dans vos missions et vous souhaitez que l’on reconnaisse le travail fourni. C’est la raison pour laquelle un simple “merci” de la part du management ou de ses pairs est important. Être reconnu pour son travail est agréable et c’est un vrai levier d’engagement. Le développement des collaborateurs peut aussi passer par des formations, des séminaires… Cela permet aux collaborateurs d’avoir sans cesse de nouvelles compétences et de les mettre à profit au sein de leur entreprise.

Besoins aspirationnels

Enfin, et souvent plus difficiles à combler, on retrouve les besoins aspirationnels. Cela passe par la fierté d’appartenance, la créativité et l’innovation ou encore l’alignement avec les missions et valeurs de l’entreprise. Un collaborateur pourra se sentir bien dans son entreprise s’il trouve un sens à son travail. Les millenials notamment sont de plus en plus en quête de sens dans leur travail.

https://www.bloom-at-work.com/blog/comment-ameliorer-la-qualite-de-vie-au-travail-des-collaborateurs/

Leave a Comment