PREVENTICA, 3 jours pour parler santé et sécurité.

PREVENTICA qui se tiendra du 02 au 04 Octobre 2018 à Bordeaux devrait attirer plus de 9.000 professionnels (Crédits : Accent Visuel Jean HAEUSSER) Créé à Bordeaux en 1997, PREVENTICA revient sur ses terres. L’organisateur, la société Communica basée à Lormont près de Bordeaux, continue de tout voir en double : deux formats, congrès et salon, deux enjeux de société abordés : la santé / sécurité au travail et la sécurité / sûreté des personnes et des biens, et enfin un double patronage, celui du ministère du Travail et celui du ministère des Solidarités et de la Santé. Plus de 9.000 visiteurs professionnels sont attendus dans quelques jours.

Du 2 au 4 octobre au Parc des expositions de Bordeaux Lac, la prochaine édition fera confluer vers Bordeaux près de 9.000 professionnels de la santé et de la sécurité au travail dans l’entreprise. PREVENTICA Sécurité, pour la première fois à Bordeaux, sera lui dédié aux spécialistes des biens et des personnes. 380 exposants seront présents au total et plus de 200 conférences sont programmées, sans oublier un forum de l’emploi.

PREVENTICA vise notamment à rappeler que santé et qualité de vie au travail sont des facteurs-clés de la performance économique. Il vise à sensibiliser les entreprises à ce sujet et à fournir des idées, des solutions de manière à réduire les accidents du travail et les maladies professionnelles dans tous les secteurs d’activité. Du coiffeur au grand groupe industriel, un très large éventail de population manipule par exemple des produits toxiques au quotidien. Les conséquences, humaines d’abord, financière ensuite, peuvent être très lourdes tant pour les salariés que pour les entreprises. Limiter au maximum les risques génère donc du mieux-être et des économies nettes. “Améliorer la santé des collaborateurs ne doit pas être vécu comme une contrainte dans l’entreprise mais comme une opportunité. L’amélioration des conditions de travail est en effet un moyen de garder les compétences mais aussi d’en accélérer les performances”, certifie ainsi Patrick Seguin, président de la CCI de Bordeaux Gironde, partenaire comme la Métropole et la Ville de Bordeaux, la Région et le Département, l’Assurance maladie – risques professionnels, la Carsat… 66 % des dirigeants estiment que les actions en faveur de la santé et sécurité au travail améliorent les performances économiques de leur entreprise, selon le Baromètre RSE 2016. Il en reste donc encore 34 % à convaincre…

Le rapport Lecocq très attendu

PREVENTICA Sécurité abordera un autre aspect, tourné vers la sécurité des biens, des personnes et des données. L’événement a pour objectif de croiser retours d’expérience et solutions dans des domaines très variés : malveillance, risques majeurs industriels, vidéo-protection, contrôle d’accès, cyber sécurité, gestion de crise, prévention de la radicalisation…

Le programme détaillé du salon est accessible sur le site de l’événement. Certains intervenants sont tout particulièrement attendus. Ce sera le cas de Charlotte Lecocq, députée de la 6e circonscription du Nord et auteure du rapport “Santé au travail : vers un système simplifié pour une prévention renforcée”, qui bouscule l’univers en proposant un guichet public unique des acteurs de la santé au travail, afin d’offrir une meilleure lisibilité et un meilleur service au bénéfice des entreprises perdues au milieu de la multiplicité des acteurs sur le sujet. Le rapport avance quelques propositions-chocs qui ne manqueront pas d’être débattue. Le skipper Lalou Roucayrol, vainqueur de la dernière Transat Jaccques Vabre, prendra la parole sur le thème “L’innovation : facteur de risque et/ou de prévention ?”. Plus largement, PREVENTICA croise de nombreux formats allant de la conférence à la pièce de théâtre en passant par un Prevhackthon, 8 heures de brainstorming pour réinventer l’évaluation des risques professionnels, ou encore des ateliers prospectifs.

 

 Par Mikaël LOZANO